COHEN (M.)


COHEN (M.)
COHEN (M.)

COHEN MARCEL (1884-1974)

L’ampleur, la variété et l’intérêt de l’œuvre du grand linguiste que fut Marcel Cohen sont à la mesure d’une vie qui recouvre près d’un siècle. Né à Paris, il fit ses études au lycée Condorcet, où naquit l’inaltérable amitié qui devait le lier à Jean-Richard Bloch. Agrégé de grammaire en 1908, il avait commencé en 1903 à suivre les enseignements de Mario Roques et surtout d’Antoine Meillet à l’École pratique des hautes études. Sur le conseil de ce dernier, il s’oriente vers les langues sémitiques et il est diplômé de l’École nationale des langues orientales en 1909, après avoir publié son enquête sur le parler des juifs d’Alger (1908). En 1910-1911, il est chargé de mission en Abyssinie, d’où il rapportera une grande quantité de matériaux tant linguistiques qu’ethnologiques. Nombreuses seront ses publications concernant le domaine éthiopien; la plus célèbre est son Traité de langue amharique (1936). Marcel Cohen est le collaborateur de Meillet pour la publication de l’ouvrage intitulé Les Langues du monde (1924), dont il donnera une nouvelle édition, mise à jour, en 1952.

Ses travaux de comparatiste ont fait et font toujours autorité dans le domaine des langues sémitiques et chamito-sémitiques, notamment son Essai comparatif sur le vocabulaire et la phonétique du chamito-sémitique (1947). Débordant ce domaine lui-même, son article «Verbes déponents internes en sémitique» reste un modèle de rigueur et de méthode pour quiconque s’intéresse à la démarche scientifique en linguistique.

Par-delà cette activité scientifique, Marcel Cohen participa à la vie politique, sociale, scientifique et culturelle de son temps avec une jeunesse d’esprit surprenante. Militant du Parti communiste, il devait jouer un rôle important sous l’Occupation et dans la Résistance. Après la Libération, il fit paraître un grand nombre d’ouvrages de vulgarisation, dont le niveau scientifique et le caractère souvent novateur témoignent de son respect pour le public: Histoire d’une langue: le français (1947), Le Langage (1950), L’Écriture (1953), version abrégée de La Grande Invention de l’écriture et son évolution (1958), où se rejoignent les intérêts linguistiques et ethnologiques de l’auteur.

Marcel Cohen fut un véritable pionnier dans le domaine de ce qu’on appelle aujourd’hui la sociolinguistique. Lorsque paraît Pour une sociologie du langage (1956), le livre est ignoré au point que l’éditeur en mettra les exemplaires au pilon; ce n’est qu’en 1971 que sera publié à nouveau chez un autre éditeur sous le titre de Matériaux pour une sociologie du langage cet ouvrage important par la richesse de sa documentation et l’ampleur des problèmes qu’il embrasse.

Observateur attentif à toutes les subtilités des faits de langage et soucieux de faire partager ses réflexions et ses découvertes au plus grand nombre, Marcel Cohen écrivait beaucoup et sous les formes les plus variées: articles, livres, chroniques (tels les fameux Regards sur la langue française parus dans l’hebdomadaire Les Étoiles puis dans L’Humanité ), comptes rendus (en particulier dans le Bulletin de la Société de linguistique et dans L’Année sociologique ), communications à la Société de linguistique, dont il fut toujours un membre très actif. L’ouvrage intitulé Cinquante années de recherches (1958) et les Mélanges Marcel Cohen (1970) présentent une bibliographie presque complète de son œuvre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cohen — ist ein jüdischer Familienname. Der Familienname hat die höchste Verbreitung vergleichbar mit Müller und Schmidt in der deutschsprachigen Welt oder mit Smith in der englischsprachigen Welt. Herkunft und Bedeutung Cohen ist der biblische Name von… …   Deutsch Wikipedia

  • COHEN (A.) — Au début de l’année 1933, dans les semaines qui précèdent l’élection d’Adolf Hitler et la prise du pouvoir par les nationaux socialistes, les journaux allemands font de Solal , roman d’Albert Cohen, qui vient d’être traduit, un éloge démesuré: la …   Encyclopédie Universelle

  • Cohen — may refer to: Kohen, a Jewish priest Cohen (surname), a common Jewish surname Contents 1 Media 2 Locations 3 Science 4 Law …   Wikipedia

  • COHEN — COHEN, family distinguished in Anglo Jewish life for almost two centuries. LEVI BARENT COHEN (1747–1808) went to England from Amersfoort (Holland) in the third quarter of the 18th century. He was presiding warden of the Great Synagogue, London,… …   Encyclopedia of Judaism

  • COHEN (L.) — COHEN LEONARD (1934 ) En 1968, la photo sépia d’un visage grave attire les clients dans les magasins de disques. Cette photo orne une pochette de disque d’un noir sévère où on lit tout simplement: Songs of Leonard Cohen . Ce disque, le premier… …   Encyclopédie Universelle

  • COHEN — COHEN, prominent U.S. family in the 18th–19th centuries, mostly in Baltimore. JACOB I. (1744–1823) was the first of the family to go from Oberdorf, Germany, to the U.S. (1773). He served in the Revolutionary Army, and in 1780 settled in Richmond …   Encyclopedia of Judaism

  • Cohen — Cohen, Herman Cohen, Leonard Cohen, Marcel Cohen, Paul Joseph Cohen, Stanley * * * I (as used in expressions) Brandes, Georg (Morris Cohen) Samuel Cohen Judy Cohen Elizabeth Cohen II o kohen ( …   Enciclopedia Universal

  • Cohen — (Albert) (1895 1981) écrivain suisse d expression française. Haut fonctionnaire à la S.D.N. puis à l ONU, il vécut à Genève. Ses romans, en partie autobiographiques, mêlent l humour et la sensualité: Solal (1930), Mangeclous (1938), Belle du… …   Encyclopédie Universelle

  • COHEN — COHEN, family of Liverpool (England) merchants and public servants. LOUIS SAMUEL COHEN (1846–1922) was born in Sydney (Australia), and went to England in 1859. In 1864 he joined a relative, David Lewis, who owned a clothing store, becoming head… …   Encyclopedia of Judaism

  • COHEN (P. J.) — COHEN PAUL JOSEPH (1934 ) Mathématicien et logicien américain. En 1963, Cohen a découvert une nouvelle construction de modèles, appelée forcing, qui joue désormais un rôle fondamental dans la théorie des ensembles et dans la théorie des modèles;… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.